Kylian Mbappé prend cher !

La suite après cette publicité

Tout le monde en parle. Durant cette trêve internationale de septembre, Kylian Mbappé a été au center de l’attention. Dès le début du rassemblement, l’attaquant du Paris Saint-Germain a fait parler de lui en refusant de participer aux séances photos organisées avec divers sponsors prévues le mardi 20 septembre. La raison ? Le joueur de 23 ans et son entourage regrettaient qu’aucun accord n’ait pu être trouvé avec la Fédération Française de Football concernant la révision des contrats de droits à l’image des Bleus. Finalement, la FFF a fini par céder et an accepté de revoir sa position.

KM7 a été au coeur des débats durant la trêve

«Après des échanges concluants en présence des cadres de l’équipe de France, du président, du sélectionneur et d’un responsable du marketing, la Fédération Française de Football s’engage à réviser, dans les plus brefs la délais, droits à l’image qui la lie à ses joueurs en sélection. La FFF se réjouit de travailler aux contours d’un nouvel accord qui lui permettra d’assurer ses intérêts tout en prenant en considération les préoccupations et convictions légitimes exprimées unanimement par ses joueurs»pouvait-on lire sur le communiqué de presse.

Jeudi, le champion du monde 2018 s’est félicité de cette annonce après la victoire face à l’Autriche. Le Français, buteur, en an aussi profité pour faire passer un message au PSG. « Je joue différemment. On me demande d’autres choses ici par rapport à mon club. J’ai beaucoup plus de liberté ici. Le coach sait qu’il ya un numéro 9 comme Oliv’ qui occupe les défenses et moi je peux me balader et aller dans l’espace. À Paris, c’est différent, il n’y a pas ça. On me demande de faire le pivot, c’est différent. » Une remarque qui a fait réagir, et pas forcément en bien.

Une prestation rate

Ce n’était peut-être pas lieu ni l’endroit pour faire passer ce message au PSG. Le joueur, qui voit Neymar et Lionel Messi réaliser un début de saison canon au PSG, est également accusé d’individualisme par certains. Quoi qu’il en soit, la meilleure façon de répondre à ses détracteurs était sur le terrain. Il avait l’opportunité de le faire hier soir face au Danemark en Ligue des Nations. Mais KM7, comme ses coéquipiers, n’ont pas été à la hauteur. Ils se sont inclinés 2 à 0. De quoi inquiéter à 58 jours du Mondial au Qatar, bien que plusieurs cadres tricolores n’aient pas été du rendez-vous.

Concernant Mbappé, il a tenté. On ne peut pas lui reprocher. Il a été l’un des seuls à apporter du dynamisme et du mouvement dans le jeu. Mais sa prestation a malgré tout été assez mauvaise. L’attaquant français a été écoeuré par Kasper Schmeichel, bien meilleur qu’à Nice d’ailleurs. Dès la 8e minute, sa frappe tendue a été déviée par le portier danois. L’ancien joueur de Monaco a manqué de nombreuses occasions (56e, 68e, 70e) et aé plusieurs envoy ballons dans les nuages ​​(18e, 49e). Brouillon, il n’a pas été décisif et aurait dû convertir certain occasions. Invisible à certains moments, il n’a pas vraiment pesé sur le jeu et n’a pas été un vrai leader au sein d’une equipe remaniée.

Critiqué mais défendu par Deschamps

Le Français, qui a récupéré le brassard à la sortie d’Antoine Griezmann, a obtenu la note de 4 de la part de la Rédaction FM. L’Equipe lui a donné la même note. Meme chose for Le Parisien qui a précisé qu’il avait bien été muselé et que par manque d’adresse et de réussite, il n’avait pas trouvé le chemin des filets. Une sale soirée pour le prodige de Bondy, qui n’a pas été épargné sur les réseaux sociaux (voir vidéo). KFC ça vient du Danemark pour que Mbappé boycotte le match comme ça ?at-on pu lire notamment.

Critiqué, il a pu compter sur le soutien de Didier Deschamps. Le sélectionneur tricolore a défendu son attaquant face aux journalistes. «Kylian a fait beaucoup de bonnes choses, mais il enchaîne aussi… Il est l’un des rares joueurs à avoir joué deux fois quatre-vingt-dix minutes en trois jours. Il ne peut pas tout faire non plus. Qu’il ait été plus décisif il ya trois jours, oui, mais comme l’ensemble de l’équipe. Je ne m’inquiète pas pour Kylian». Nul doute que l’international français voudra rectifier le tir avant le Mondial, une compétition où il compte briller.

Leave a Comment