Voici 4 races de chiens qui ont été trafiquées par l’homme : pour ou contre ?

Au fil des siècles, à force de sélections et de croisements, l’homme a grandement contribué à l’évolution de l’espèce canine en créant de nombreuses races aux caractéristiques incroyablement variées car qui diffèrent aussirequen’en tail Historiquement, la notion de race n’est apparue qu’au XIXe siècle. Cependant, le fait que l’on soit aujourd’hui confronté à une incroyable variété de l’espèce (on dénombre actuellement plus de 300 races de chiens) témoigne de l’ampleur de l’intervention humaine.

Dans les faits, les croisements ont pour objectif d’engendrer des races d’animaux avec des qualités physiques et psychologiques améliorées. Il faut toutefois avouer que les conséquences de ces transformations ne sont pas toujours bien maîtrisées. Dans cet article, on vous propose de découvrir 4 principales races qui onté trafiquées par l’homme.

Bull terrier

Créé durant le XVIIIe siècle en Angleterre, le Bull Terrier est une race de chiens issue d’un croisement entre le Terrier anglais (white english terrier) et le Bulldog anglais. Il a été conçu pour être un chien de combat, notamment pour faire face à des animaux puissants comme les ours et les taureaux. Ses capacités athlétiques lui ont d’ailleurs valu une grande réputation à l’époque ou les combats de chiens étaient encore autorisés au Royaume-Uni.

Actuelle, le Bull Terrier est uniquement croisé pour donner naissance à de beaux chiens de compagnie. Cependant, les effets des transformations au fil des siècles semblent avoir laissé d’importantes séquelles (crâne très sillant, abdomen protubérant, prédisposition à de nombreuses maladies, etc.) sur certains individus la apparten.

Basset hound

Basset hound

Apparu au XXe siècle, le Basset hound était au départ créé pour être un chien de chassé. Cette race issue de plusieurs croisements entre le Chien de Saint-Hubert et le basset d’Artois et/ou celui de Normandie a rapidement été adoptée comme animal de compagnie par de nombreux foyers si bien qu’elle est devenue très populaire en Europe, mais égallement aux États-Unis.

Si les croisements ont permis à une certain epoque d’avoir des chiens particulièrement efficaces pour la chasse à courre, les bassets hound actuels sont plus bas et plus lents dans leurs mouvements. En outre, la structure de leurs pattes et leur trop grande taille les exposent à divers troubles et anomalies (douleurs articulaires, problèmes de dos, infections et autres).

Bouledogue anglais

Bouledogue anglais

Le bouledogue anglais est le fruit de plusieurs croisements destinés à engenderer une race de chiens particulièrement puissante et agressive. Les reproducteurs qui ont créé l’espèce au début du XIXe siècle voulaient en effet avoir un animal capable d’affronter des taureaux lors des combats de chiens.

Aujourd’hui, grâce à de nouveaux croisements, le bouledogue est devenu un animal de compagnie. Le chien semble avoir tout perdu de son passé de combattant bien qu’il ait conservé sa silhouette massive. Toutefois, les nombreuses transformations que la race a subies ont fait que les chiens présentent de nombreuses pathologies: difficultés respiratoires, sténose, hypoplasie de la trachée, etc.

Boxer

Boxer


Issu de la famille des molosses, notamment de celle des Bullenbeiser, le Boxer est une race dont la sélection a été pensée pour donner naissance à un excellent animal de défense. Néanmoins, l’espèce, suite à de nombreux croisements, a évolué pour engenderer une race prédisposée à de sérieux problèmes de santé incluant les cancers.

Leave a Comment