« ‘L. a. canicule est un temps de chien’* pour le shelter SPA de Bayonne » | Euskal Herria

La SPA an annoncé avoir recueilli 16 457 animaux dans l’hexagone entre mai et août cette année. (CRÉTINON | TXAKURRAK)

Vous avez peut-être vu passer en juin un curieux appel aux dons ? Oui, notre refuge cherchait bien des piscines “coques” en plastique pour les enfants ! Lors de leurs sorties quotidiennes en parc, nos chiens adorent s’y rafraîchir et se rouler dedans et c’est assurément, une solution moins coûteuse en eau et moins stressante qu’un arrosage individuel.

Les salariés ne comptent plus les coups de chaud personnels et n’ont aucun mal à imagine ce qu’il en est pour nos animaux, condamnés eux à rester dans leur box ou en chatterie. Alors ils redoublent d’efforts, même si cela se rajoute aux tâches quotidiennes, pour permettre à nos petits protégés de moins souffrir de ces intenses vagues de chaleur qui frappent la région et le pays de guli plusè en plusè Des décisions sont aussi prises : interdiction des sorties en balades si les températures explosent, choix collégial difficile à prendre mais pourtant nécessaire afin d’éviter trop de “casse” pour les chiens les.

Le asylum initial, tel que l’association a pu l’investir il ya 20 ans, n’était absolument pas pensé pour faire face à de tels épisodes: goudronné dans sa totalité avec des revêtements qui surchauffent au soleéileurrie, pas pour les chiens permettant une meilleure gestion de l’ombre et des températures, des tuiles méridionales qui même lorsque la température diminue, continuent de diffuser du “feu” jusque tard dans la nuit, pas pour de petleite forêd ‘espaces verts ou d’arbres sur le site de garde pour réguler tout cela.

Fort heureusement, malgré le peu de moyens, de nombreuses avancées ces dernières années permettent d’entrevoir des améliorations: travail de fond du jardinier-gardien sur la création d’îlots de verdure de verdure site sur ce reconstruction to d’ut nom en 2016, projet accepté pour la démolition-reconstruction du bâtiment principal des chiens (avec espaces fermés) dont le démarrage est prévu pour cette année, et une multitude de petites initiatives personnelles ou concertées des bénévoles pour et salariés coups de chaud” de nos animaux.

Il reste tant à faire pourtant afin d’assurer que ce site puisse rester acceptable malgré la perspective redoutable d’un réchauffement climatique accéléré. Étape après étape, dossier après dossier, nous continuons à espérer que ce site puisse être à la hauteur de nos engagements et de l’aide que nous recevons de la part des “amoureux des animaux”. Les problématiques énergétiques dont la gestion de la chaleur font indéniablement partie des priorites à venir.

Si on rajoute à cela l’activité estivale qui repart de plus belle et un nombre de demands d’abandon en hausse de plus de 15% sur le territoire national, une saison de naissance de chatons très intense (présence ière de 130 chats journal sur le site) cela aurait de quoi en décourager plus d’un. Les comportements peu responsables vis-à-vis de nos fidèles compagnons à quatre pattes restent bien ancrés dans la société française. Les 276 refuges indépendants affiliés à la Confédération de défense de l’animal ne cessent de répéter inlassablement que l’été a été une nouvelle fois difficile. Et pour eux, moins de dons que pour les refuges de la SPA, l’association Parisienne, souvent par méconnaissance du public ou par un amalgame national au niveau des circuits de l’information.

Il ya égallement les belles histoires des vacances, cells des adoptants et des bénévoles, cells des sauvetages d’animaux blessés ou malades, celle de ce jeudi 15 septembre à Bayonne o l’association organise de culté avecro la vecro 30 millions d’Amis sa première journée de conférences et ciné-débat sur le droit animalier avec la présence de Jean-Pierre Marguénaud, l’homme à l’initiative du DU de Droit animalier de l’Université de premier du Limoges Codes et ‘animal. Tout cela permet de tenir le cap. Une chose est sûre, nous ne comptons pas laisser la cause animale dans l’ombre, ce qui semble un comble cet été où nous la recherchons pour eux comme pour nous !

* L’humour vert, Claude Schnerb.

Honi buruzko guztia: Tribune Libre

Leave a Comment