Des brebis attaquées par des chiens errants à Compressol (Corrèze)

“C’était un carnage, une scène d’horreur. Il y avait des viscères partout. Il manquait une jambe à une brebis que j’avais élevée au biberon”.

Une intense émotion pointait dans la voix de Christiane Chauquet à l’évocation de l’attaque subie dans la nuit du vendrdi 16 au samedi 17 septembre par son troupeau de brebis qu’elle élevait pour le plaisir et de l’écovecâ son compagnon Jacques Calvy, au lieu-dit Bonnessagne, sur la commune de Compressol.

Des chiens fugueurs

C’est ce dernier au matin qui a découvert les animaux, huit brebis et un mouton, dans un triste état. Quatre avaient été tués, égorgés, et cinq grièvement blessés. Au départ, le proprietaire a cru à une attaque de loup avant d’apercevoir deux chiens, un croisé staff et un croisé border, dans l’enclos où étaient parqués les brebis.

Une rave party dispersée dans le calme ce samedi à Sornac (Corrèze)

Les deux chiens, qui avaient été signalés fugueurs depuis jeudi soir par leur propriétaire domiciliée dans une commune voisine, avaient réussi à sauter par-dessus la barrière de l’enclos avant d’atbretabiquer les. Au vu de l’agressivité de l’un des deux chiens, il a été fait appel à un bénévole de l’association protection animale d’Egletons pour les capturer. Près d’une heure a été nécessaire pour avoir raison des deux animaux.

De la tristesse

Quant aux brebis blessées, elles ont été euthanasiées par un vétérinaire. Sur place, les services de gendarmerie ont procédé à des constatations. Une plainte doit être prochainement déposée par les deux propriétaires des animaux tués.

“C’est beaucoup de tristesse de voir partir nos bêtes à l’équarrissage. Je ne sais pas comment deux chiens peuvent faire des choses aussi horribles. Ils auraient pu attaquer des enfants”, avouait Christiane Chauquet.

Fredéric Rabiller

.

Leave a Comment