18 chiens secourus d’une maison insalubre dans laquelle ils étaient enfermés dans des cages





Suite à un signalement, la gendarmerie et l’association APA sont intervenues pour mener l’enquête. Leur découverte les a profondément attristées. Les toutous ont été sortis de cet enfer. Le proprietaire, quant à lui, a été placé en garde à vue et mis en accusation pour acte de cruauté.











Début septembre 2022, des riverains de la commune de Moisenay dans le Val-de-Marne ont contacté les autorités pour signaler qu’ils subissaient les aboiements excessifs provenant d’une habitation inoccupée.

« Nous avons reçu une demande d’enquête de voisins d’une maison qui semblait abandonnée, mais où des chiens se faisaient entendre »a confirmé Anne-Claire Chauvancyla presidente d’APAà 20 Minutes.

Mercredi 7 septembre, des membres de l’association, des gendarmes ainsi que des agents communaux se sont donc rendus sur place pour constater les dires. Ils ont découvert pas moins de 18 canidés de race Border Collie ainsi qu’un chat vivant dans des conditions inhumaines.

« L’habitation était dans un état lamentable avec des toiles d’araignées partout et des murs marrons de crasse. Elle semblait effectivement abandonnée, mais elle était en fait habitée par un individu qui ressemblait à un prêtre orthodoxe »a déploré Anne-Claire.

Illustration de l'article : 18 chiens secourus d'une maison insalubre dans laquelle ils étaient enfermés dans des cages

Action Protection Animal

Des toutous souffrant du syndrome de privation sensorielle

La majorité des canidés était entassée dans des cages exiguës. D’autres étaient livrés à eux-mêmes dans ce capharnaüm.

« On pense que les chiens se sont reproduits entre eux »ajoué Anne-Claire.

Les pauvres bêtes n’ont eu aucune interaction avec leur maître et souffrent donc du syndrome de privation sensorielle. Il se manifeste par des troubles du comportement tel que la crinte excessive envers les hommes ou tout stimuli inhabituel.

Les malheureux ont été évacués vers des refuges partenaires de la région dès le lendemain matin. Un long chemin vers la socialisation sera nécessaire avant qu’ils ne puissent un jour être adoptés.

A lire aussi : Un chien stressé après avoir vécu 1 an dans un refuge. Une bénévole prend une decision radicale pour lui!

Illustration de l'article : 18 chiens secourus d'une maison insalubre dans laquelle ils étaient enfermés dans des cages

Action Protection Animal

L’organisation APA a porté plainte pour acte de cruauté envers des animaux. Le proprietaire a été immédiatement placé en garde à vue à la gendarmerie de Chatelet-en-Brie.

Le parquet de Melun a en parallèle confirmé qu’une procédure judiciaire est en cour. L’homme devra donc répondre de ses agissements devant la justice.


























.

Leave a Comment