L’management Biden avance sur son projet de greenback numérique

Le gouvernement américain a reçu 9 rapports afin d’évaluer les risques et les avantages d’un dollar numérique.

L’administration Biden, qui a lancé en mars le chantier du dollar numérique, a dit vendredi y voir de nombreux avantages et opportunités, mais doit s’assurer d’un “développement responsable” d’naporte de une que qué com, .

“Un développement responsable des actifs numériques est vital pour les intérêts américains”, a déclaré le principal conseiller économique de la Maison Blanche, Brian Deese, lors d’une conférence de presse téléique.

Il a évoqué les risques liés tant à la protection des consommateurs et des investisseurs, qu’à la sécurité et à la stabilité du système financier, ou pour le “leadership financier et technologiques-Unleis Etdande” (des) Etdan.

9 rapports sur le “futur de la monnaie”

Face à l’essor mondial des cryptomonnaies comme le bitcoin et à l’utilisation croissant des paiements numériques, le président américain Joe Biden avait signé en mars un décret demandant au ministère de l’Economie de lui remetis le motif le ” futur de la monnaie”.

Il en a en fait reçu neuf, qui préconisent de continue les travaux sur le sujet, ainsi détaillé la Maison Blanche. Aucune échéance n’a toutefois été précisée. Ces rapports “fournissent une base solide aux décideurs politiques alors que nous nous efforçons d’appréhender les avantages potentiels des actifs numériques et d’atténuer et de minimiser les risques”, sec a commentoré céré la rémé la rémé teléphonique.

“L’innovation est l’une des caractéristiques d’un système financier dynamique”, mais cela suppose une “réglementation adéquate”, at-elle ajouté.

“Si ces risques sont atténués, les actifs numériques et autres technologies émergentes pourraient offrir des opportunités importantes”, an assuré la ministre de l’Economie et des Finances de Joe Biden.

Conséquences sur l’environnement

La banque centrale americaine (Fed), qui travaille sur le sujet depuis des années, est, elle, encouragée à poursuivre ses travaux sur le sujet, avec l’appui d’un groupe de travail qui serait dirigé paris

Les conséquences sur l’environnement du développement d’une cryptomonnaie doivent égallement être prises en compte, et ne pas entraver les objectifs du gouvernement, a précisé Alondra Nelson, directrice du bureau des sciences politique et de sciences.

“Nous avons constaté que les crypto-actifs consommaient entre 1 et 2% de toute l’électricité américaine chaque année”, et produisaient “entre 0.4 et 0.8% de nos émissions de gaz à effet de serre, ce qui est similaire aux émissions de la production de fer et d’acier aux États-Unis”, at-elle détaillé.

Pauline Armandet avec AFP

Leave a Comment