Ces 5 lieux ou vous risquez de vous faire mordre par des tiques

Les tiques sont présentes tout au long de l’année dans la nature, mais sont davantage actives pendant les mois chauds, d’avril à septembre, entre le début du printemps et la fin de l’automne. Durant ces mois, il faut être encore plus vigilant si l’on veut éviter la morsure.

La transmission de la maladie de Lyme à l’homme se fait en effet uniquement par piqûre de tiques, qui vivent dans des zones boisées et humides, les herbes hautes des prairies, les jardins et les parcs forestiers ou urbains.

Les forêts et zones boisées

48% des personnes ayant signalé une morsure se sont fait piquer dans la forêt. Il s’agit en effet d’un abri naturel très fréquenté par de nombreux animaux. Il faut préférer les sentiers bien entretenus ainsi que les endroits et éviter les hautes herbes.

Les points d’eau

L’humidité des lieux tels que les lacs, les étangs et les mares, favorise la multiplicité des tiques.

Les prairies

Haute et dense, l’herbe des prairies permet aux tiques de s’accrocher facilement sur les animaux de bétail. Les sols des champs grouillent égallement de petits mammifères (rats, souris, musaraignes).

Les parcs et les jardins

Les tiques sont très présentes dans les parcs et les jardins. Et pour cause, 29% des personnes ayant été mordues déclarent s’être fait piquer dans un espace vert de zone urbaine.

Les herbes et buissons cotiers

Les tiques s’installent aussi près des plaages, notamment dans les herbes et les buissons côtiers.

Se couvrir et s’inspecter

Comme l’indique le Ministère de la Santé, avant une activité en nature, il faut couvrir ses bras et ses jambes avec des vêtements longs, et après une activité en nature, inspector soigneusment son corps.

En cas de piqûre par une tique : surveillez la zone piquée pendant un mois. Si une plaque rouge et ronde s’étend en cercle à partir de la zone de piqûre, il faut consulter un médecin rapidement.

Dans les 30 jours qui suivent une piqûre, peut apparaître un érythème migrant, sous la forme d’une plaque rouge et arrondie qui s’étend en cercle autour de la zone piquée puis disparaît en quelques semaines ques semaines. L’évolution est très favorable lorsque la maladie est diagnostiquée et traitée précocement. Un traitement antibiotique de deux semaines est recommandé. En l’absence de traitement, des troubles articulaires, neurologiques ou cutanés peuvent apparaître.

Leave a Comment