un plan de sobriété énergétique proscrit l’ascenceur

publié le jeudi 15 septembre 2022 à 18h20

Face aux prix de l’électricité qui augmentent fortement, des locataires d’un HLM se situant à Lyon sont incités à emprunter les escaliers plutôt que l’ascenseur.

L’office HLM du Rhône est dans une situation délicate puisque les prix de l’électricité ont augmenté de 150% les derniers mois pour ce bailleur.

Cet office s’occupe de la gestion de 26,000 logements. Pour lutter contre les effets dévastateurs de la hausse des prix de l’électricité, un plan de sobriété énergétique a été lancé. Ainsi, l’office a calculé que chaque trajet en ascenseur coûte 10 centimes d’euros.

Pour éviter ces dépenses, les locataires sont donc incités à utiliser les escaliers, sauf en cas de nécessité. L’une des habitantes doute du bien-fondé de cette mesure. Haïfa déclare: “C’est minime par rapport aux économies qu’on va pouvoir réaliser, sachant qu’il ya des personnes qui ne peuvent pas prendre l’escalier.

Un éclairage réduit

Les conséquences de l’augmentation des prix de l’énergie n’affectent pas seulement l’ascenseur. En effet, l’office HLM du Rhône a décidé de diminuer l’éclairage dans les parties communes. Une mesure qui est plébiscitée par un locataire. “Je pense effectivement qu’à minuit, la nuit, on n’a pas besoin forcément que le parking soit éclairé (…) si ça pouvait même se faire nationalement, ce serait pas mal‘, argumente l’habitant. La moitié des ampoules seront supprimées et la durée des minuteries passera de trois à une minute.

L’objectif global pour le baileur est de diminuer la consommation de 20%. Pour arriver à un tel résultat, les pouvoirs publics sont également sollicités puisque l’Opac du Rhône espère voir le bouclier tarifaire être appliqué aux logements sociaux.

Leave a Comment