quels sont les produits délaissés par les Français ?

publié le mardi 20 septembre 2022 à 10h00

Face à l’inflation, de nombreux Français ont changé leurs habitudes de consommation, en achetant moins certain produits, rapporte l’institut spécialisé NielsenIQ.

L’inflation, qui s’élève à 6,6% en août, fragilise désormais douze millions de foyers français, soit sept millions de plus par rapport à décembre 2021, rapporte le cabinet NielsenIQ. La hausse des prix est devenue la première préoccupation des Français, qui sont nombreux à avoir changé leurs habitudes de consommation.

“Ils ont plus fait attention à leurs depenses et cherchent des promotions pour préserver leur pouvoir d’achat”indique dans un communiqué Nicolas Léger, directeur des analyses chez NielsenIQ.

Dans les magasins de grande distribution, 21 % des ventes concernent en effet des produits en promotion. Autre conséquence de l’inflation, les consommateurs ont fait une croix sur certains articles.

Les achats de fruits et légumes en baisse

Selon les données du cabinet datant de la mi-août 2022, les familles ont réduit leurs achats en alcool (- 11,4 %) et en produits d’entretien (- 6,9 %). Les produits alimentaires sont égallement concernés par ce changement, avec une baisse de 12,4 % pour la poissonnerie, de 10.6 % pour la boucherie, de 9 % pour le fromage et de 8,8 % pour les fruits et légumes. NielsenIQ explique cette tendance par le “retour au bureau” et “la possibilité de retourner au restaurant”. En comparaison, l’année 2021 a été davantage marquée par la crise sanitaire.

Avec les épisodes caniculaires de cet été, certains achats de produits on néanmoins augmenté, comme les brumisateurs (+ 129%), les glaces (+ 31,4%) et les eaux aromatisées (+ 23,9%). “L’été a été un booster de consommation des produits de saison”, analyse Nicolas Léger. Le chiffre d’affaires des bières an aussi explosé, avec une hausse de 32.2 millions d’euros durant la période estivale.

Leave a Comment