Les conséquences de l’échec de los angeles fusion entre TF1 et M6

Les conséquences de l'échec de la fusion entre TF1 et M6

Tous les mouvements engendrés ou conditionnés à l’idylle entre TF1 et M6 tombent à l’eau.

Tel un coup de tonnerre dans la paysage audiovisuel français, TF1 et M6 ont annoncé vendredi soir abandonner leur projet de fusion face aux importantes exigences de l’Autorité de la concurrence. Par conséquent, le groupe M6 est toujours à vendre. Avant la tentative de rachat de Bouygues, le dossier avait notamment été regardé par Vivendi (Canal+), Xavier Niel, Daniel Kretinsky, ou encore Mediaset, Altice et NRJ. Certains d’entre eux pourraient donc tenter leur chance à nouveau.

Autre effet secondaire de cet abandon, Altice ne récupérera pas les chaînes TFX et 6ter. Autorisé en juillet dernier par l’Autorité de la concurrence, le rachat était conditionné à la réussite du mariage entre TF1 et M6. Par ailleurs, Paris Première poursuivra l’aventure sur la TNT, sa fréquence ne sera pas rendue. Enfin, France Télévisions va rester actionnaire de Salto. En mars dernier, le groupe audiovisuel public a fait part de sa volonté de céder sa participation dans la plateforme française en cas de fusion réussie.

Cet article a été repris sur le site Univers FreeBox

Leave a Comment