Le Membership Med récolte les culmination de sa montée en gamme

L’inflation ne freine pas les réservations pour le second semistre, qui sont en hausse de 14% par rapport à 2019.

Après avoir passé le cap des années Covid, le Club Med s’estime armé pour faire face au défi de l’inflation. «Nous restons vigilants, mais, à date, les inquiétudes autour du pouvoir d’achat n’ont pas d’impact sur notre activité», déclare Henri Giscard d’Estaing, son president. De fait, les réservations pour les départs du second semestre 2022 (enregistrées au 6 août) sont en hausse de 14% par rapport au second semestre 2019.

Le Club Med reste sur la lancée de la forte reprise post-confinements. À 811 millions d’euros, le chiffre d’affaires réalisé au premier semestre a triplé comparé à la même période de 2021, et n’est plus en retrait que de 10% par rapport à celle de 2019. La zone Europe-Afrique est revenue quasiment à son niveau d’avant-pandémie, tandis que les Amériques l’ont largement dépassé (+ 22%) grâce à deux ouvertures de club (Canada et République dominicaine). Seule l’Asie est en baisse, certaines frontières restant fermées et la Chine se confinant régulièrement. «Le phénomène…

Cet article est réserve aux abonnés. Il vous reste 75% à découvrir.

Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité.

Continuez à lire votre article pour 0,99€ le premier mois

Deja abonné ? Connectez-vous

.

Leave a Comment