Strong point hausse des biens immobiliers mis en vente à Paris, une aubaine pour les acheteurs


Depuis janvier 2022, les prix de l’immobilier ont diminué de 0,7 % in Paris. Photo d’illustration. (Sadnos / Pixabay)

Selon la société Ever Invest, il y avait 28 % de biens immobiliers de plus mis en vente à Paris au début de l’été 2022, par rapport à l’année dernière. Cette hausse, qui s’expliquerait par la lutte contre les passoires thermiques, offrirait une plus grande marge de négociation pour les acheteurs.

Selon les chiffres de la société d’investissement locatif Ever Invest, il y avait 28 % de biens immobiliers supplémentaires mis en vente à Paris au début de l’été 2022, par rapport à la même période l’année, rapport


BFM Immo

, vendredi 16 septembre. Pour Maxime Guérin, PDG d’Ever Invest, cette forte augmentation s’explique par une tendance à la baisse des prix de l’immobilier dans la capitale.

Les conséquences de la loi Climat

En effet, depuis janvier 2022, les prix de l’immobilier ont diminué de 0.7% in Paris, toujours d’après d’Ever Invest. Une estimation qui correspond à celle de la plateforme MeilleursAgents, qui indique quant à elle une baisse des prix de 1,2% entre septembre 2021 et septembre 2022. Parmi les explications proposées, Maxime Guérin a mis en avant

« le cas des passoires thermiques »

.

Avec la loi Climat Résilience promulguée le 22 août 2021, une série de mesures contre ces

« passoires thermiques »

ont en effet été prises. Dès janvier 2023, les logements notés plus bas que G seront par exemple interdits à la location. Viendront ensuite, en 2025, les logements notés G, en 2028 ceux notés F et en 2034 ceux notés E. Or, selon l’Insee, 495 000 logements du parc privé parisien sont étiquetés E, F ou G. Autant de logements susceptibles d ‘être décotés et progressivement mis en vente.

Une potentielle marge de négociation

Ce changement de conjoncture donne désormais plus de marge de manœuvre pour les acheteurs, qui devront aussi, pour certains, réaliser des travaux pour louer.

« Alors qu’il était presque obligatoire de faire une offre au prix pour les petits biens immobiliers de type studio ou T2 depuis quelques années, il est aujourd’hui possible de proposer un prix un peu en deçà de celuiles demand ances »

a note Ever Invest.

Toutefois, les vendeurs ont déjà augmenté de 6,9% les prix immobiliers à Paris depuis le début de l’été par rapport à l’été 2021. Cette hausse serait ainsi

« certainement prévue pour anticiper les négociations face aux acheteurs »

.

.

Leave a Comment