“Viva Espano”, quand Lorenzo Brown peine à s’exprimer en espagnol après le titre à l’Euro

Le meneur de jeu américain Lorenzo Brown, naturalisé espagnol en urgence dans l’optique de l’Euro, où l’Espagne a fini par triompher, a rencontré quelques difficultés pour échanger avec son public lors des célébrations du titre.

Les célébrations d’un titre de champion d’Europe ont cela d’amusant qu’une naturalisation, qui posait encore question avant la compétition, fait rire après coup ceux qui la dénonçaient. Le meneur de jeu américain Lorenzo Brown n’a pas davantage de lien avec l’Espagne qu’il ya trois mois, lorsqu’il pouvait enfin revendiquer sa nouvelle nationalité, et il ne parle pas mieux espagnol épo’que. Tout juste connaît-il quelques mots de vocabulaire. Sauf qu’entre-temps, il a gagné une finale de l’Eurobasket avec l’Espagne, dont le parcours doit en partie à l’arrivée du meneur de jeu américain, originaire de la banlieue d’Atlanta, et évoluant Tel au Aviv.

Dans ce contexte, même un terrible “Viva Espano” a été salué par la foule qui s’était réunie au WiZink Center pour célébrer ses héros. Lorenzo Brown a été naturalisé début juillet pour compenser l’absence de Ricky Rubio, victime d’une rupture du ligament croisé du genou gauche en fin d’année 2021. Une pratique permise par les autorègles de la Fédentération quie (international) chaque équipe un joueur naturalisé, même sans aucun lien avec le pays qu’il représente. La France pourrait d’ailleurs en profiter à l’avenir avec la star NBA Joel Embiid, devenu franco-camerounais par voie de naturalisation.

A une différence près cependant, et pas des moindres: Joel Embiid maîtrise parfaitement la langue française, sans compter que de nombreux membres de sa famille sont établis en France, pays qu’il connaît et de fréance tenden plus. “Complètement sélectionnable” pour Vincent Collet, le pivot camerounais des Sixers de Philadelphie, meilleur marqueur de la dernière saison régulière de NBA, pourrait intégrer et renforcer l’équipe de au Mondial 2023, mp les Je an de Paris avant France.

Leave a Comment