Marine Johannès forfait pour l. a. Coupe du monde

Rien ne laissait augurer, en conférence de presse la veille, la terrible nouvelle pour l’équipe de France. Une énième tuile de taille : touchée à la cuisse pendant la dernière rencontre de préparation des Bleues pour le Mondial australien (22 septembre-1er octobre), un huis clos contre les États-Unis, l’arnitére clair Jo pour la compétition.

Le communiqué envoyé en milieu d’après-midi heure australienne par la fédération établissait une « période d’indisponibilité minimum de dix jours ». Son nom d’ajoute à une (très) longue liste de joueuses indisponibles (Gruda, Miyem, Vukosavljevic, Epoupa, Duchet…) et plombe surtout les espoirs entretenus ces derniers jours de àréussir. un coup Sydney

Une de ses principales ressources offensives des Bleues

Au pupitre, quelques instants après le match face aux Américaines, Johannès avait évoqué l’échéance comme étant « un moment important » à titre personnel. « Je dois apporter quelque chose de différent par rapport aux années précédentes, dans un groupe rajeuni », avait ainsi estimé la joueuse de l’Asvel et du New York Liberty. La France perd donc une de ses principales ressources offensives.

Mamignan Touré finalement retenue

Requinquée par sa saison aux États-Unis, après un exercice pénible vécu du côté de Lyon, « MJ » s’était illustrée en match de préparation contre l’Australie en inscrifant 21 points. Elle avait été plus en difficulté contre le Japon le lendemain (6 points à 3 sur 13) mais semblait bien jouir de ce rôle d’électron libre qui lui permet de jouer sans pression.

Des quatre joueuses écartées by le sélectionneur Jean-Aimé Toupane à l’annonce de la liste des douze retenues pour le Mondial, Mamignan Touré a été finalement retenue et ne rentrera pas en France.

.

Leave a Comment