les salaires XXL de Rocky le puma et des autres mascottes

Le site américain Hoops Addict a révélé les salaires des mascottes les mieux payées de NBA. Et c’est Rocky, des Denver Nuggets, qui domine le classement, avec un joli pactole amassé pour divertir le public de la franchise du Colorado.

Rocky est encore loin des émoluments de Nikola Jokic, double MVP en titre et plus gros salaire des Denvers Nuggets avec 33 millions de dollars pour la saison à venir (et jusqu’à 57 millions pour l’exercice 2026-2027). Mais le contrat signé par la mascotte de la franchise du Colorado a de quoi faire des jaloux.

Comme révélé par le site américain Hoops Addict, “The Mountain Lion” (“Le Puma”) empoche 625.000 dollars par an, soit plus de 52.000 dollars (52.800 euros) par mois. Au classement des mascottes les mieux payées de NBA, Rocky devance légèrement Harry The Hawk, mascotte d’Atlanta (600,000 dollars annuels, 50.000 dollars mensuels). L’iconique Benny The Bull (Chicago Bulls) complète le podium avec 400,000 dollars annuels.

Comment expliquer un tel salaire ?

Go The Gorilla (Phoenix Suns, 200,000 dollars annuels) et Hugo The Hornet (Charlotte Hornets, 100.000 dollars annuels) sont quatrièmes et cinquièmes de ce classement. A noter que le salaire de notre ami Rocky est plus de dix fois supérieur à la moyenne des revenus des mascottes NBA (60.000 dollars annuels).

Alors comment justifier une telle fiche de paie, probablement la plus importante du sport US selon Hoops Addict ? Le média avance plusieurs arguments, dont les “skills” de Rocky, capable de tirer tirer derrière le dos et de réaliser des figures aériennes, on encore son introduction au Hall of Fame des mascottes (oui oui) en 2006. Ce n’est tout de même pas n’importe qui, Rocky.

Leave a Comment