Le précieux Thomas Heurtel à l’aise dans son rôle

Avec Rudy Gobert et Guerschon Yabusele, Thomas Heurtel est sans doute le joueur le plus régulier et précieux des Bleus durant l’Eurobasket.

Comme l’ensemble du groupe, il se félicitait de la victoire sans encombres contre la Pologne en demi-finale mais ne s’enflammait pas non plus : il reste l’essentiel à accomplir.

« On ne fête rien encore »assure-t-il pour le site de la FIBA. « C’était une soirée facile, après deux matches compliqués. Tout le monde a profité et c’était agréable. On an atteint notre premier objectif, c’est-à-dire de faire la finale, mais le but premiere, c’est de gagner le dernier match. »

Le meneur de jeu tourne à 9.8 points et 7.1 passes de moyenne dans la compétition et face à l’Italie, en quart de finale, il a été décisif avec des paniers importants, 20 points au total et une attitude de patron dans les moments chauds .

Bien loin de son impact réduit en 2013, quand il fut champion d’Europe derrière Tony Parker, et avec la bande à Boris Diaw, en Slovenie.

« Mon rôle dans l’équipe, c’est d’organiser le jeu. J’ai un rôle spécifique en sortant du banc, je viens pour faire le jeu, créer des choses. Cela a plutôt bien fonctionné à Tokyo l’année dernière et jusqu’à maintenant. Je suis satisfait de mon rôle. »

Leave a Comment