Le C’Chartres Basket Masculin reçoit Rennes, un vrai check avant le championnat

Ne pas se fier au match de la saison passée qui avait opposé Chartrains et Rennais au même stade de la Coupe de France. Les hommes, à l’époque de Sébastien Lambert, étaient allés s’imposer sur le parquet breton, 69 à 51. On connaît la suite de leur parcours qui s’était arrêté, en 16e de finale, à Beaureblanc, l’ Limoges (ProA).

Le dernier match de prepa du CCBM

Rhennam : « On rentre dans le vif du sujet »

En l’espace de douze mois, beaucoup de choses ont changé de part et d’autre. Surtout coté chartrain. Moatassim Rhennam a pris position sur le banc et ramené dans ses bagages, l’ex-meneur de Lyon, l’international Marc-Antoine Pellin. Le coach franco-marocain a régénéré l’équipe à 70%, avec l’arrivée du Caennais Gide Noël et le retour de Jérémy Ricard-Dorigo (Orchies), passé par Chartres en 2017-2018, saison de la montée en ProB. Parmi les joueurs de complément, Alpha M’Bodj, un ailier qui sort d’une saison blanche, mais passé dans les mains de Rhennam à Aubenas, puis le jeune Moustafa Haïdara, issu des Espoirs Élite de Fos-sur-Mer. À cet attelage, il faut ajouter l’intérieur US Anthony Smith, qui a débarqué à Chartres dimanche, mais non-qualifié pour Rennes.

La coupe, le coach Chartrain, contrairement à certains de ses homologues, ne la prend pas comme un match de préparation. « C’est un match officiel, de compétition. On rentre dans le vif du sujet, sachant que Rennes sera un de nos adversaires de la poule. »

Rennes vise le Top 5 en championnat

L’Union Rennes n’est pas à prendre à la légère, selon Rhennam. « C’est une équipe bien organisée qui ne lâche rien pendant 40 minutes. Le danger vient de partout. »

Le club breton, qui va entamer sa cinquième saison en N1, la troisième d’affilée après un exercice 2021-2022 compliqué (2e de la poule de relégation), a construit, avec Pascal Thibaud à sa barre, un collectif pour ni viser plus ni moins, le Top 5. À surveiller notamment le meneur Sébastien Cape, finaliste des play-offs de N1 avec Lorient, et l’ailier americain Leo Behrend, qui afficait 40% à 3 points avec Karlsruhe (D2 allemande), l’ an passé. En prépa, l’Union a épinglé deux fois Challans (104-73), Lorient (76-63) et Caen (78-64). Ce qui force le respect.

Une semaine avant d’accueillir le Challans de Sébastien Lambert, le CCBM passera donc un vrai test, ce soir.

Chartres (halle Jean-Cochet), ce mercredi soir à 20 heures.
CCBM:
Pellin, Doumbia, Siegwarth, Bouloukouet, Ricard-Dorigo, M’Bodj, Noël, Mukuna, Haidara.
Rennes: Cape, Fontaine, Sidibe, Eyango, Poncet-Le Berre, Behrend (US), Sclear, Dibo, Sekou Condé (GUI), Matip.

Jean-André Provost

.

Leave a Comment