Le BB Marmande subit son premier accroc

Après la venue des Serrelous-Colombins-Horsarrois, il ya certes alerte du côté du Collineum Pascal-Laperche, mais pas encore panique. Aziz Dembélé et les siens se sont pris les pieds dans le tapis, mais pas question pour l’instant de parler de panique ou simplement de flirter avec un quelconque découragement. Le BBM n’avait-il pas connu pareille mésaventure l’an passé face à Poitiers avant de terminer en beauté une saison tout ce qu’il ya eu d’exceptionnel ?

En fait les locaux, en tête au terme du premier quart-temps, ont payé au prix fort des errements coupables au cours de la seconde période ponctuée par un solide 17-25 de la part de Lissalt et ses équipiers qui se se sont engoment engoment la brèche des maladresses locales. Pensez donc, dix ballons perdus par le BBM à la mi-temps, quinze tentatives à 2 points vendangées dans le même temps, et six à 3 points. À la pause, cependant, le BBM restait encore au contact (33-37) mais il haletait à suivre la cadence imposée par Lissalt, Descorps, Monblanc, Dabadie et à juguler les tentatives du grand Acker, renfort venu d’Alés Djimassal.

Dembélé sonne la révolte

Juste après le passage au vestiaire, Dembélé sonnait la révolte en dunkant rageusement à deux reprises, mais Acker maintenait la différence. Plus de deux minutes de maladresses réciproques s’écoulaient sans aucune réalisation des uns ou des autres avant que Tisba ne secoue la torpeur environnante (40-42). Les Landais sortaient alors de leur boîte le quadragénaire espagnol Ausina qui, précis comme pas un, infligeait en trois minutes quatre lancers francs et un panier, obligeant Dembélé à se surpasser pour maintenir l’équipage lot bleu. Grâce à Pellure – une sacrée recrue – et surtout Dembélé, capitaine exemplaire, la fin du troisième quart-temps était atteinte sur un 20-23, et 53-60 au planchot électronique, pas franchépément inétanté déses. On sentait qu’à faire la course dans la roue de Lissalt et ses copains, le BBM prenait parfois du vent et s’époumonait.

Ils reviennent à hauteur

Leave a Comment