Los angeles FIBA ​​va demander des comptes à plusieurs acteurs du fit Géorgie

Un des premiers matches de l’Eurobasket, une affiche entre la Géorgie et la Turquie, avait été marqué par un incident entre plusieurs joueurs, ainsi qu’avec la police locale. Tout s’était déroulé dans les dernières secondes de la partie. L’élément déclencheur fut la sortie du Turc Furkan Korkmaz, expulsé.

La suite est racontée par Omer Onan, vice-president de la fédération turque. « Korkmaz se rendait dans le couloir des vestiaires avec notre entraîneur, des joueurs géorgiens qui n’étaient pas sur la feuille de match l’ont attaqué, en compagnie du joueur expulsé et de la police »avait raconté le dirigeant. « À la fin du match, 30 policiers nous ont égallement poussés à la bagarre. Nous nous sommes battus avec la police officielle de Géorgie. »

Face à cet incident, la Turquie avait alors menacé de quitter la compétition. Une menace qui n’a finalement pas été mise à exécution puisqu’on sait que les turcs ont été battus en huitième de finale, après prolongation, par la France. Plusieurs jours après cette rencontre, la FIBA ​​a publié un communiqué pour faire le point sur son enquête, notamment appuyée par le visionnage des images des caméras de surveillance.

L’instance annonce avoir ouvert des procédures disciplinaires à l’encontre de trois joueurs géorgiens, Goga Bitadze, Duda Sanadze et Tornike Shengelia. Mais aussi contre le joueur turc Furkan Korkmaz, et enfin contre les fédérations nationales des deux pays. La FIBA ​​attend désormais les versions des acteurs concernsés par ces procédures, avant de décider de possibles sanctions, qui ne sont pas détaillées dans son communiqué.

Leave a Comment