JB Bickerstaff revoit ses plans pour utiliser Donovan Mitchell

« Je lui ai parlé la semaine passée et il m’a dit quelque chose que je n’ai pas oublié. Les attentes n’existent pas quand on accepte ce que l’on est. On doit accepter notre identité. Ce que les gens attendent de nous ne compte pas. On est jeune, talentueux, on a des grands joueurs. On doit jouer selon ces standards. »

JB Bickerstaff a presque tout dit avec cette déclaration dans les colonnes du Plain Dealer. Le coach des Cavaliers parle ainsi d’une discussion avec Donovan Mitchell, arrivé à Cleveland il ya quelques semaines.

Un groupe était né dans l’Ohio en 2021/2022, l’entraîneur avait commencé à installer un équilibre et l’arrivée d’un arrière qui pèse 25.9 points de moyenne lors du dernier exercice change forcément les choses

« C’était assez inattendu »avoue JB Bickerstaff en parlant de cet échange. « On va avoir des changes à faire et on va faire en sorte que ça fonctionne. Le coaching staff a de belles idées et offensive, on passe dans une autre dimension, avec de nouvelles menaces. Le coach adverse, quelle decision va-t-il prendre ? Nos joueurs vont représenter un problème pour beaucoup de monde. »

« On va jouer un basket collectif et rapide »

Avec Darius Garland, Caris LeVert et maintenant Donovan Mitchell, les Cavs possèdent ainsi de forts attaquants à l’extérieur. Comme il n’y a qu’un ballon, ce trio va devoir trouver des automatismes et un nouvel équilibre.

« Il faudra qu’on soit collectif », annonce le coach. « J’ai dit à Mitchell, Garland et LeVert qu’ils devront jouer à leur meilleur niveau. On veut qu’ils soient agressifs, qu’ils partagent les choses et forcent les défenses à prendre des décisions. La plupart des défenses n’ont pas d’éléments assez forts pour mettre un joueur sur chacun de ces trois-là. On va jouer un basket collectif et rapide. »

Les questions ne se posent pas uniquement en attaque pour Cleveland, mais aussi en défense. Les présences d’Evan Mobley et Jarrett Allen sont précieuses et la saison dernière, quand JB Bickerstaff ajoutait Lauri Markkanen, l’équipe jouait avec une formation très grande et très efficacement défensive.

Avec Darius Garland et Donovan Mitchell, les Cavaliers vont désormais afficher un « backcourt » très petit (les deux font 1m85) alors que l’ancien d’Utah va devoir retrouver des réflexes et une l envie.

« Garland et Mitchell sont des défenseurs qui progressent. Il faut qu’ils continuent dans cette direction. Notre système doit être solide car si on a des soucis de taille ou de matchup, il doit être suffisant pour dépasser ces problèmes. Avec Mobley et Allen, on a deux joueurs qui ont le niveau pour être défenseur de l’année, c’est rare. On n’a plus trois intérieurs de grande taille, seulement deux désormais, mais ça peut fonctionner. Les principes vont devoir être respectés : que les grands s’entraident, que les extérieurs protègent les intérieurs… Je ne pense pas qu’on ait perdu tout ça avec cet échange » conclut ainsi le coach.

Donovan Mitchell Pourcentage Rebonds
Saison Equipe MJ Min Tirs 3pts LF Off Def Tot Pd Fte Int Bp Ct Pts
2017-18 UTH 79 33 43.7 34.0 80.5 0.7 3.1 3.8 3.7 2.7 1.5 2.7 0.3 20.5
2018-19 UTH 77 34 43.2 36.2 80.6 0.8 3.3 4.1 4.2 2.7 1.4 2.8 0.4 23.8
2019-20 UTH 69 34 44.9 36.6 86.3 0.8 3.6 4.4 4.3 2.5 1.0 2.7 0.2 24.0
2020-21 UTH 53 33 43.8 38.6 84.5 0.9 3.5 4.4 5.2 2.2 1.0 2.8 0.3 26.4
2021-22 UTH 67 34 44.8 35.5 85.3 0.8 3.4 4.2 5.3 2.5 1.5 3.0 0.2 25.9
Total 345 34 44.1 36.1 83.3 0.8 3.4 4.2 4.5 2.5 1.3 2.8 0.3 23.9

Leave a Comment