L’édition 2022 de l’Eurobasket est officiellement terminée. Et ce depuis ce dimanche. L’équipe de France masculine s’est inclinée lors de la finale, contre l’Espagne, se contentant donc la médaille d’argent. Ce lundi, c’était donc l’heure des bilans, mais aussi et surtout de se tourner vers l’avenir. Present sur les ondes de RMCdans l’émission du Super Moscato Showc’est ce que Boris Diaw, qui n’est autre que le manager des Bleus, a voulu faire. L’ancien joueur a notamment évoqué le cas du pivot Joel Embiid, tout juste naturalisé français, et plus précisément au tout début du mois de juillet dernier. En espérant fortement que la star NBA, actuel pensionnaire de la franchise des 76ers de Philadelphia et meilleur marqueur de la dernière saison régulière de la prestigieuse Ligue de basketball, puisse porter les couleurs de l’équipe de France, dées l’ene dées l’ pour l’édition 2023 de la Coupe du Monde.

« Il n’a pas encore la license FIBA… »

A ce sujet, Diaw a déclaré : « Il n’a pas encore la license FIBA. Mais ce serait bien s’il pouvait avoir cette license et jouer pour l’équipe de France. On sait qu’il est devenu français donc pourquoi pas, on essaie d’avoir le plus grand nombre de bons joueurs possibles et ensuite faire une équipe qui tient la route et joue bien ensemble. » Au tout début de cette edition 2022 de l’Eurobasket, le manager de l’équipe de France avait alors révélé que Embiid aurait aimé être présent, mais une blessure l’en an empêché. Nicolas Batum mais égallement Nando De Colo, deux des cadres habituels de cette équipe de France, auraient égallement bien l’intention de disputer cette edition 2023 de la Coupe du Monde.