Basket N1F. Un démarrage sur les chapeaux de roue pour les filles de l’USBD Alençon

Cette rencontre, les coéquipières de Cassandra Vêtu ont su se la rendre facile en appliquant, à la lettre, la tactique définie pendant la semaine de préparation de la rencontre. ©L’Orne hebdo – archives

La vérité des rencontres amicales n’est pas forcément celle des oppositions officielles. Les certitudes tout autant. Et, des possibles surprises peuvent arriver.

En s’imposant largement face à Franconville (Val d’Oise) en ouverture du championnat, samedi 17 septembre 2022, les joueurs de N1F de l’USBD Alençon (Orne) les ont évitées, surtout les mauvaises, en s’inscrivant dans la continuité des prestations de préparation.

Les premiers matchs ne sont jamais facils. Chacun cherche un peu ses marques.

Franck Hamon, le manager général d’Alençon.

Un vrai plan de jeu

Cette rencontre, les coéquipières de Cassandra Vêtu ont su se la rendre facile en appliquant, à la lettre, la tactique définie pendant la semaine de préparation de la rencontre.

« Ce que nous avons apprécié, c’est qu’on avait défini un vrai plan de jeu pour leur faire vraiment mal dans la peinture. Et, c’est ce que nous avons fait au fur et à mesure que la rencontre avançait. »

Nous avons été dans le respect des consignes sur les options défensives ciblées. Toutes les joueuses ont été concernées. Et, offensivement, on s’est bien passé le ballon, avec de l’alternance. On a bien profité de leur désorganisation défensive pour les sanctionner.

Fayssal Rhennal, le tacticien ducal.

8-0 en moins de deux minutes

Si l’entame a été difficile en raison de nombreuses fautes sanctionnées, les Noires ont rapidement pris la mesure de leurs adversaires pour prendre les commandes, prendre leurs distances (5-15, 6′) et à ne plus la suite, lâcher par la faveur d’une grande domination dans la raquette aux deux extrémités du terrain. « Nous savions que nous étions supérieurs dans le secteur intérieur et on l’a démontré. »

Une avance qui n’a cessé de croître au fil de la rencontre et un sort de la rencontre qui a définitivement été scellé, en début de seconde période, lorsque les partenaires de Lisa Cluzeau ont réussi un gros passage offensif, toujours en appuyant là où ça fait mal.

« On leur met un 8-0 (27-38, 20′ puis 27-46, 22′) en moins de deux minutes au retour des vestiaires dans le secteur intérieure sans qu’elles prennent un tir. Derrière, on crée un écart que l’on tient et gère. »

Vidéos : en ce moment sur Actu

Sans oublier d’en rajouter une couche, dans la peinture, par le biais de Brenda Agblemagnon en fin de quart-temps avec 5 points à la suite (41-58, 28′ puis 41-63, 29′).

L’occasion aussi de repasser au-delà de la barre des 20 points d’avance après l’avoir atteinte une première fois grâce à un tir primé de Jade Philips (34-57, 26′).

« Les sortir de leur zone de confort »

Une réussite qui résulte aussi de l’attitude positive des joueuses : « Les filles ont été sérieuses, solidaires, impliquées et très appliquées. En dehors des premières minutes, il n’y a pas eu trop d’erreurs. »

On a vulu imposer un véritable rythme et on les a sorties de leur zone de confort en défendant la ligne à 3 points qui est leur force. Cela a functionné. Je tiens à féliciter les filles qui ont vraiment été solidaires et impliquées pour ce premier match.

Fayssal Rhennam.

Un premier succes tempéré car les inconnues sont encore nombreuses. « Il ne faut pas s’enflammer et rester humbles. Chaque équipe sera une nouveauté. Néanmoins, en sortant d’une telle prestation, on engrange de la confiance. Et, la nouvelle échéance va nous permettre d’avoir un peu plus de repères et de conforter les certitudes sur l’équipe. On connaît nos points forts et nous savons ce qui nous reste à améliorer », conclut le coach.

La suite au prochain numéro, samedi 24 september 2022à domicile, face à La Glacerie (Manche), dans une rencontre qui s’annonce palpitante.

Resultats

Francoville-Alençon: 58-85 (27-38).

L’équipe (et les points) d’Alençon : Vêtu (8), Cluzeau (4), Agblemagnon (9), Baudet, Bounou, Martingoulet (7), Sarr (18), Philips (39). Entraîneur: Fayssal Rhennam

N1F, samedi 24 septembre à 20 h au gymnase Louvrier à Alençon : USBD Alençon/La Glacerie. En ouverture à 17 h : USBD Alençon/Caen Sud en Prénationale masculine.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre L’Orne Hebdo dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Comment