Basket-ball : un derby de feu entre Fougères et Vitré en Coupe de France

La salle Justy-Specker de Fougères était bien remplie pour ce derby entre Fougères et Vitré (©Chronique Républicaine).

Les 64e de finale de la Coupe de France de basket-ball se sont disputés mercredi 21 septembre. Pays de Fougères basket (N2) a reçu son voisin de l’Aurore Vitré (N1) dans la salle Justy-Specker.

Les Fougerais rentraient parfaitement dans le match avec un 4-0 d’entrée. Piqués au vif, les Vitréens revenaient rapidement dans la rencontre (4-4, 2e). Dans une salle Justy Specker bouillante, les joueurs de Mathieu Lemercier regardaient droit dans les yeux leurs voisins de Vitre (11-10, 7e).

Galvanisés par l’ambiance, Fougères montrait une grosse personnalité sur le terrain en dictant le rythme du match (18-11, 8e). Vitre parvenait à recoller au score sur le gong dans un premier quart temps très anime (18-18, 10e).

Meilleur marqueur de cette première mi-temps avec 10 points, Antoine Belkessa continuait de régaler le public venu en nombre ce mercredi 21 septembre (21-22, 11e). Dépassés dans le premier quart, les Vitréens reprenaient quelque peu la main dans ce match (26-25, 14e), avant qu’Antoine Belkessa envoya une flèche longue distance qui continuait de dégouter les visiteurs (36-32, 18e).

Les joueurs de Mathieu Lemercier montraient un très beau visage dans cette première période et rentraient au vestiaire devant à la marque (42-38, à la pause).

Les esprits s’échauffent

Le début de deuxième mi-temps débutait sur le même rythme que la première mi-temps, les Fougerais gardaient les commandes du match (50-46, 23e). Les deux équipes se répondaient coup pour coup à 3 points (53-49, 24e).

Le match se tendait de plus en plus à l’image de Kévin Bichard et du Vitréen Noah Burrell. Le Fougerais lui répondait de la meilleure des manières, par le jeu (56-51, 27e). Alors que les esprits continuaient à s’échauffer, le capitaine Vincent Fandelet venait calmer tout son monde (60-64, 30e).

Vidéos : en ce moment sur Actu

Maxime Choplin marquait à 3 points dès l’entame du dernier quart-temps (62-64, 31e). Dans une bataille féroce sous le cercle fougerais, le n°12 Vitréen Calvin Jubenot avait le dernier mot (65-70, 34e). Les visiteurs prenaient 10 points d’avance, un matelas quelque peu confortable à 6 minutes du terme mais sans pour autant tuer le match.

Vitré prend le large

Vitre prenait le large et Fougères ne semblait plus être en mesure de réduire la marque (65-77, 35e). Après plus de 30 minutes à rivaliser avec Vitre, Fougères cédait le match dans le dernier quart-temps (65-78, 35e).

Moustapha N’Diaye réduisait la marque sans pour autant faire douter les visiteurs (67-78, 36e). Dans une fin de match haletante, la tension continuait de régner sur le parquet à 5 minutes de la fin du match (67-80, 37e).

Vitré aura mieux géré sa fin de match. Les Fougerais, eux, auront réalisé un match d’une grande qualité mais un coup de mou dans le dernier quart temps aura eu raison des Fougerais. Vitre s’imposait 72-85 contre Fougères pour se qualifier en 32e de finale de Coupe de France.

Cet article vous a été utile ? Sachez que vous pouvez suivre La Chronique Républicaine dans l’espace Mon Actu . En un clic, après inscription, vous y retrouverez toute l’actualité de vos villes et marques favorites.

Leave a Comment