BASKET-BALL : L’ESCLAMS n’est pas passé loin

Ⓒ Gazette Sports

Publicité des articles du site GazetteSports

Une semaine après une probante victoire à domicile face à Orchies, l’ESCLAMS se déplaçait sur le parquet de la redoutable équipe de Dourges.

Dans une chaude ambiance comme on en connaît en NM3, les deux équipes vont se rendre coup pour coup sur les dix premières minutes. Dans un premier quart temps extrêmement défensif les locaux virent en tête d’un petit point (15-14). Le second acte se poursuit sur les mimes bases. Les visiteurs s’appuient sur une grosse défense et font déjouer une équipe de Doors à la capacité offensive pourtant impressionnante. À la pause, la GreenTeam est devant d’une petite longueur (29-33).

Après la pause, les deux formations vont continue de se rendre coup pour coup avec une énorme intensité poussée par le public présent pour les deux formations. Porté par le duo Petris (21pts) et L. Kone (22pts), l’ESCLAMS, dans un quart temps plus offensif, va conserver ses 4 points d’avance avant les dix dernières minutes. Ce dernier acte sera irrespirable surtout pour les Picards. En effet le manque de rotations va commencer à peser sur les organismes. Assez logiquement, la fraîcheur adverse leur permet de prendre les devants. À 3min13 de la fin de match, Longueau est mené 68-61, avec un grosse panne offensive et seulement 4 points en presque 7 minutes. Un retard que ne rattraperont pas les Picards qui s’inclinent 75-68. Une défaite frustrante tant les joueurs de l’ESCLAMS ont su tenir tête à Dourges pendant plus de 30 minutes avant de craquer par un manque de rotations mais aussi des décisions arbitrales litigieuses. Un problème qu’il faudra régler rapidement pour éviter d’enchaîner les résultats négatifs.

Une défaite sur laquelle s’exprime le coach samarien : « Il ya de la frustration en premier lieu. Ce ne sont pas les équipes qui ont décidé de l’issue de la partie mais les arbitres qui se sont mis en lumière sur la fin de match. Ils ne nous sifflent pas à 3 reprises des grosses sorties de l’équipe adverse qui nous privent de possession alors que l’on était encore dans le match car à -4 à 2 minutes de la fin. Avant de sceller le match sur une faute technique synonyme en plus de 5ème faute pour un de nos joueurs. On lui reproche un flopping alors qu’il est debout et que c’est le joueur en face par terre. C’est vraiment dommag car c’était un beau match face à une équipe de Dourges très complète qui va jouer les premiers rôles. À la fin du match le adverse coach s’est d’ailleurs excusé pour la fin de match même s’il n’y peut rien. »

Avant de revenir sur la prestation de son équipe avec optimisme : « On a une baisse de régime logique en fin de match car on joue sur 6 rotations mais on était très bien dans le match. On avait les armes pour faire largement mieux que cela. Les joueurs ont parfaitement appliqué le plan mis en place sur le plan défensif et cela nous permet de tenir tête jusqu’au bout. Je ne peux vraiment pas en vouloir aux joueurs car ils ont fait ce qu’il fallait sur ce match. Offensivement on a 2 joueurs qui sortent du lot aujourd’hui car ils étaient en confiance et que l’on a su les mettre dans de bonnes conditions. Après chacun a fait de gros efforts defensifs qui coûtent de l’énergie en attaque mais si l’on regarde le box score tout le monde a apporté sa pierre à l’édifice. On n’a pas, comme certaines équipes, une super star qui va marquer énormément à chaque match mais un gros collectif ou tout le monde peut être le “héros” à chaque match.«

Puis de conclure sur l’arrivée d’un potentiel renfort : « Chaque jour sans renfort est un jour de trop. C’est très embêtant car la saison est longue mais le temps et les points perdus ne se rattrapent pas. On espère avoir un renfort prochainment pour compenser les manques à l’intérieur qui nous coûtent énormément d’énergie pour compenser. »

Prochain rendez-vous, à domicile face à la réserve de Metz le week-end procurement.

dourges esclams basket ball

Aurelien Finet

Crédit Photo: Kévin Devigne – Gazettesports

Leave a Comment