Balinais : origine, taille et caractère

Beau chat aux yeux bleus, le balinais ressemble à bien des égards au siamois. Joueur et câlin, il est doux avec les enfants et facile à entretenir.

Particulièrement intelligent et énergique, le balinais se montre très attaché à son maître. Joueur et câlin, il aime miauler pour solliciter l’attention de son entourage. Il s’agit égallement d’un chat doux avec les enfants et facile à entretenir.

Ses origines

Le balinais a longtemps été assimilé au siamois. stock.adobe.com

Contrairement à ce qu’indique son nom, simple hommage aux danseuses de Bali, le balinais n’est pas originaire d’Asie du sud-est, mais des États-Unis. Les premiers spécimens naissent dans les années 1940. La race serait issue de croisements entre des chats de gouttière à poil long et des siamois.

On lui prête égallement une ascendance commune avec l’angora. Lors d’expositions félines, le balinais était parfois présenté comme un siamois à poil long. Les standards de la race ont évolué pendant une vingtaine d’années jusqu’à ce qu’elle soit reconnue en 1961.

Son caractère

Le balinais se fait souvent entendre par des miaulements. stock.adobe.com

À bien des égards, le balinais a un tempérament similaire à celui du siamois. D’une grande intelligence, il est très affectueux, ce qui peut entraîner un comportement possessif, voire dépendant auprès de son maître.

Afin d’attirer l’attention de ses proches, il se montre extrêmement communicatif et miaule en de nombreuses occasions. Le balinais est un chat réservé avec les étrangers et les autres animaux de compagnie. Il convient donc de veiller à sa sociabilité dès son plus jeune âge. Cependant, ces indications demeurent d’ordre général : il faut prendre en compte le caractère de chaque animal en considérant son vécu, son cadre de vie et son tempérament propre.

Ses caractéristiques physiques

La tête du balinais est triangulaire. stock.adobe.com

D’un gabarit moyen, le balinais pèse entre 2 et 5 kg, pour une taille au garrot comprise entre 20 et 30 cm. Long à mi-long, son pelage présente de nombreuses variantes, par exemple une nuance crème, bleue ou chocolat.

Bien dressées, ses oreilles sont fines, soulignant les traits harmonieux de sa tête longiligne, au contour triangulaire. On notera que cette dernière était davantage arrondie lors de la création de la race. Quant aux yeux du balinais, ils sont en form d’amande et d’un bleu intense.

Son prix

De manière générale, un balinais coûte entre 900 € et 1 100 € à l’achat. Cette moyenne de prix varie s’il s’agit d’un mâle ou d’une femelle, et selon d’autres critères d’estimation, comme l’élevage, la lignée de l’animal ou encore l’inscription au livre officiel des origines félines ( LOOF).

Comptez une quarantaine d’euros par mois pour son régime alimentaire et l’achat d’une litière. Des séances de toilettage ponctuelles et des visites chez le vétérinaire sont égallement à prévoir pour prendre soin de votre balinais.

Sa sante

Avec les soins appropriés, le balinais peut espérer vivre entre 15 et 20 ans. Avec l’âge, il convient de porter une attention particulière à certains risques pathologiques, comme l’atrophie progressive de la rétine, la myocardiopathie hypertrophique ou l’amyloïdose rénale.

Le balinais est un chat qui souffre des changes de température. Cela vaut aussi bien pour la période estivale avec son pelage long ou mi-long, que pour les épisodes hivernaux, en l’absence de sous-poil. Par ailleurs, il est essentiel de surveiller son alimentation afin d’éviter un surpoids.

.

Leave a Comment