“Aucun club ne le veut”, Ronaldo prend très cher au lendemain de l’embrouille avec Ten Hag

Dans l’émission Overlap, avec Gary Neville, l’ancien joueur de Liverpool Jamie Carragher a évoqué le cas Cristiano Ronaldo. Il doute que son entraîneur et ses coéquipiers soient heureux de l’avoir, et avance qu’aucun club en Europe ne souhaite le recruter.

Qui veut encore de Cristiano Ronaldo ? La question peut paraître absurde voire provocatrice, mais elle se pose, en Angleterre. Depuis quelques semaines, son manque d’implication est pointé du doigt, illustré par la polémique lors du match amical contre le Rayo Vallecano, lorsque le Portugais a quitté le stade avant même le coup de sifflet final.

“J’ai toujours pensé que c’était une signature bizarre, a reconnu Jamie Carragher dans l’émission Overlap, avec Gary Neville. J’ai toujours senti que cette situation arriverait, même si Ronaldo a fait de bonnes choses.” Aujourd’hui, la cohabitation entre l’attaquant portugais et le nouvel entraîneur de Manchester United, Erik ten Hag, paraît compliquée. Le coach néerlandais n’a pas hésité à dire ce qu’il pensant de l’attitude de son joueur après l’épisode du Rayo Vallecano.

“Ten Hag, je pense qu’il ne le veut pas non plus”

Mais même si les Mancuniens souhaitaient se séparer de Ronaldo, ce ne serait pas évident. Les candidats pour l’accueillir sont peu nombreux et surtout, ils ne semblent pas se bousculer. “Aucun autre club en Europe ne le veut actuellement, a détaillé Jamie Carragher. Je peux me tromper mais il ne semble pas que United puisse s’en séparer.”

“Et si vous demandez à ten Hag, je pense qu’il ne le veut pas non plus, a joouté le consultant de la chaîne britannique Sky Sports. Je ne suis même pas sûr que le vestiaire de Manchester United veuille Cristiano Ronaldo actuellement.”

Gary Neville, ancien joueur de Manchester United, n’est pas tendre lui non plus avec Ronaldo. “S’il veut partir, Manchester United devrait faciliter son départ, at-il assuré. Chaque conférence de presse que fait ten Hag est polluée par le problème Ronaldo. Si un joueur devient le facteur dominant, une distraction pour le manager lors des conféer de presse, il n’y a qu’une chose à faire. On le sait tous. Tu dois parfois reculer pour avancer.”

Leave a Comment