Au Japon, le projet de monnaie numérique remballé faute d’intérêt du public

Les monnaies numériques de banque centrale (MNBC) sont souvent présentées comme l’avenir des monnaies fiduciaires… Mais seront-elles adaptées aux besoins des utilisateurs ? Pas forcément, selon le Japon, qui stoppe son projet de MNBC. Que s’est-il passé ?

La monnaie numérique du Japon à l’arrêt, faute d’intérêt du grand public

La nouvelle est passée plutôt inaperçue à la fin du mois dernier, mais elle est particulièrement symbolique. Le Japon fait cesser son projet de monnaie numérique de banque centrale (MNBC). Pour rappel, l’éventuel crypto-yen était en phase d’expérimentation depuis le début de l’année 2021, avec une seconde phase qui avait débuté en avril. Rien de bien surprenant: la grande majorité des pays du monde sont à ce stade en train de tester des solutions de ce type.

Mais le pays du soleil levant est le premier à s’en détourner officiellement, après ces phases de test. La Banque centrale considère en effet qu’il n’est pas nécessaire pour le Japon de proposer une MNBC. Pourquoi ? Tout simplement parce que les solutions existantes lui paraissent suffisantes, les Japonais étant particulièrement au fait de moyens de paiements numériques.

👉 Pour aller plus loin – Monnaies numériques de banque centrale (MNBC) – C’est quoi et comment fonctionnent-elles ?

Le Japon est les services de paiement numériques

La Banque du Japon argumente en effet que les avantages d’une monnaie numérique de banque centrale sont redondants. Les Japonais ont déjà tous acces aux services bancaires, l’inclusion financière n’étant pas un enjeu particulier pour le pays. Par ailleurs, les habitants utilisent déjà beaucoup des solutions de paiement numériques issues du secteur privé. Ils s’en servent quotidiennement pour acheter des biens et services.

Où s’inscrirait alors une MNBC, qui est censée être “uniquement” une retranscription numérique du yen, qui fonctionnerait en dehors de banques ? Par ailleurs, les Japonais, tout comme les Français, sont particulièrement habitués aux espèces. 20% du PIB du pays serait ainsi issu des échanges d’espèces.

L’exchange qui a le vent en poupe⭐

5% de réduction sur vos frais avec ce bouton

Un problème qui dépasse le Japon ?

La Banque du Japon a précisé qu’elle continuerait à expérimenter autour des paiements numériques, mais ce projet de monnaie numérique est bel et bien enterré pour l’instant. C’est un problème qui fait en tout cas écho à des questionnements plus larges au sein de l’écosystème crypto.

On reproche souvent aux cryptomonnaies de solutionner des problèmes qui n’existent pas. Les usages montrent cependant que dans les pays où l’inflation règne, et où la monnaie fiduciaire et la Banque centrale font face à un déficit de confiance, les cryptomonnaies sont particulièrement utilisées. C’est bien sûr le cas en Amérique latine, qui est devenue un berceau d’adoption mondial.

Un pays à l’économie solide tel que le Japon, avec une population vastement bancarisée et qui a accès à une multitude d’applications de paiement, ne joue donc pas dans la même cour. Il est probable que ces questionnements surviennent alors dans d’autres « grandes » économies, car comme toujours, ce sont les usages et le marché qui feront leur loi.

👉 Sur le même sujet – Le Gouverneur de la Banque de France partage sa vision d’une MNBC européenne

Rejoignez des experts et une communauté Premium

PRO

Investissez dans vos connaissances crypto pour le prochain bullrun

toaster icon

Source : Asia Times

Newsletter 🍞

Recevez un récapitulatif de l’actualité crypto chaque dimanche 👌 Et c’est tout.

Ce qu’il faut savoir sur les liens d’affiliation. Cette page présente des actifs, des produits ou des services relatifs aux investissements. Certains liens présents dans cet article sont affiliés. Cela signifie que si vous achetez un produit ou que vous vous inscrivez sur un site depuis cet article, notre partenaire nous reverse une commission. Cela nous permet de continue à vous proposer des contenus originaux et utiles. Il n’y a aucune incidence vous concernant et vous pouvez même obtenir un bonus en utilisant nos liens.

Les investissements dans les crypto-monnaies sont risqués. Cryptoast n’est pas responsable de la qualité des produits ou services présentés sur cette page et ne pourrait être tenu responsable, directement ou indirectement, par tout dommage ou perte causé suite à l’utilisation d’un mis bient ou service article. Les investissements liés aux crypto-actifs sont risqués par nature, les lecteurs doivent faire leurs propres recherches avant d’entreprendre toute action et n’investir que dans les limites de leurs capacités financières. Cet article ne constitue pas un conseil en investissement.

Leave a Comment