Alimentation : après l’huile de tournesol et la moutarde, quel est cet autre produit de base menacé de pénurie ?

Après l’huile de tournesol et la moutardeun autre produit alimentaire très consommé par les Français pourrait se faire rare dans les rayons des magazines.

‘Nos fournisseurs m’alertent sur la disponibilité du beurre à partir de l’automne“, an expliqué le PDG de Système U sur france info.

Au point que Dominique Schelcher assure surveiller “de très pres” l’évolution des prix et des disponibilités de ce produit de base.

A lire aussi :
Pénuries alimentaires : après l’huile de tournesol, la moutarde en voie de disparition dans les rayons, quels sont les autres produits qui risquent bientôt de manquer ?

Baisse de production

On product moins de lait chaque année en France, donc il ya moins de matière grasse“, explique le dirigeant.

En vingt ans, le nombre d’éleveurs laitiers a été divisé par deux sur le territoire, passant de 120 000 à moins de 51 000 en 2020, selon les dernières statistiques du Center national interprofessionnel de l’économie laitière (Cniel), rappelle Dossier familial. Une situation qui pourrait encore empirer avec l’inflation des coûts de production et les épisodes de sécheresse.

Hausse de la demande mondiale

Situation tendue aggravée par “le marché international très soutenu avec beaucoup d’achats de beurre à l’étranger”.
La Chine a notamment fortement augmenté ses importations de produits laitiers l’an dernier. Entre janvier et octobre 2021Pékin an importé 20 000 tons de beurre supplémentaires par rapport à la même période en 2020, soit une house de 21%selon les données de l’Institut de l’élevage.

“Approvisionnement compliqué”

La pénurie actuelle d’huile de tournesol provoquée par la guerre en Ukraine participe égallement d’un accroissement de la demande de beurre. De nombreux industriels ayant remplacé l’huile par la matière grasse laitière dans leur recette.

A lire aussi :
Pénurie d’huile de tournesol: voici la liste des 3.000 produits dont la recette a été modifiée

Forte demande et réduction de l’offre font dont crindre un “approvisionnement compliqué à la fin de l’année“.

“D’ailleurs, les industriels qui produisent avec du beurre me le disent déjà”at-il conclu.

Leave a Comment