400 millions de $ en XRP – Ripple pulvérise les ventes cryptos

EnduranceRipple (XRP) publie des résultats encourageants de ses activités au second trimestre, comme si l’entreprise n’était point concernée par les marchés baissiers.

Ripple : 50 % de croissance au deuxième trimestre

Le second trimestre fut noir pour les entreprises cryptos, ou rouge pour les marchés, avec un Bitcoin (BTC) qui a enregistré trois chandeliers mensuels baissiers consécutifs. Les ours sont parvenus à mettre à terre des géants à l’instar de Terra, de Three Arrows Capitalou encore de Celsius.

Dans son rapport de marché du deuxième trimestre, Ripple affiche pourtant une toute autre couleur pour la période. La société aurait vendu pour 408,9 millions de dollars de XRP, contre 273,27 millions de dollars au premier trimestre, soit une croissance de quasiment 50%.

Le PDG de Ripple, Brad Garlinghouse, a ainsi toutes les raisons de tenir des propos optimistes, soulignant le fait que l’hiver crypto “passera”, tout comme l’hiver Dot Com de la fin des années 1990s, ou les marchés baissiers de 2018 pour les actives numériques.

>> Plus simple à manier que les protocoles DeFi ? Inscrivez-vous sur PrimeXBT (lien commercial). <<

Une adoption croissant de l’ODL à travers le monde

Les neiges ne sont point éternelles sur les marchés, mais Ripple n’a pas attendu pour autant le retour des beaux temps, pour conclure des partenariats stratégiques et avancer sur la voie du développement.

L’entreprise a noué un partenariat avec la société lituanienne FINCI, en mai dernier. La collaboration permet d’assurer les transferts de fonds des particuliers et les règlements interentreprises, en se servant de sa solution On-Demand Liquidity (ODL) de Ripple.

Plus récemment, l’entreprise a conclu un accord de partenariat avec la société fintech singapourienne FOMO Pay qui utilisera l’ODL, pour exécuter plus rapidement et à moindres coûts, des paiements transfrontaliers en dollar americain et en euro.

La continuité dans les engagements environnementaux

Le deuxième trimestre serait donc vert pour Ripple, et pas uniquement sous l’angle de la performance financière ou des partenariats stratégiques qui contribuent à sa croissance économique.

L’entreprise a consacré 100 million dollars durant la période, aux projets qui visent à développer des outils permettant la tokénisation de crédits carbones sur le Ledger XRP. Le contexte baissier n’a donc pas empêché Ripple de continuer à soutenir les initiatives en faveur de l’environnement.

Ripple semble être habitué à diriger les turbulences. Le XRP fut par exemple, victime de la plainte de la SEC contre la cryptomonnaie, mais il ne s’est pas effondré à zéro. Bitcoin et les cryptomonnaies ont emprunté le chemin de la baisse. Cependant, Ripple poursuit son développement à travers différentes collaborations, et ouvre même de nouveaux locaux en Amérique du Nord.

Vous cherchez un exchange plus classique ? Inscrivez-vous dès aujourd’hui sur PrimeXBT la plateforme pour trader les cryptos, mais aussi les matières premières et les devises (lien commercial).

Leave a Comment