277 cas confirmés en France, dont une première femme

La grande majorité des cas on été détectés en Île-de-France, d’après Santé Publique France. Aucun décès n’a été recensé.

Article rédigé par

Public

Mis à jour

Temps de lecture: 1 min.

La variole du singe est toujours présente en France. Le pays a recensé 277 cas confirmés d’infection par le virus de la variole du singe depuis l’apparition de la maladie sur le territoire, d’après un bilan de Santé Publique France publié mardi 21 juin. Aucun malade n’est décédé.

Le bilan précédent, publié le 16 juin, faisait état de 183 cas. “Un premier cas féminin a été confirmé”précise Santé Publique France, qui ajoute que “le mode de transmission est en cours d’investigation”. Jusqu’à maintenant, la contamination par le virus de la variole du singe, actuellement présent dans une quarantaine de pays, concerne principalement (mais pas seulement) des hommes ayant eu des relations homosexuelles.

La grande majorité des cas déclarés en France ont été observés en Île-de-France, avec 195 cas selon les autorités sanitaires. Le reste se répartit entre plusieurs départements dont l’Occitanie et la Nouvelle-Aquitaine (16), l’Auvergne-Rhône-Alpes (14), ou les Hauts-de-France (12). La variole du singe se traduit d’abord par une forte fièvre et évolue rapidement en éruption cutanée, avant de guérir spontanément après deux à trois semaines.

Leave a Comment